Notes biographiques

J’ai toujours été intéressé par l’écriture. Probablement à partir travaux dactylographiés que j’ai produits pendant mes études classiques à l’Externat classique Saint-Jean-Eudes, à Québec. Le goût pour la qualité de la présentation graphique de mes textes prit son essor au Cégep de Limoilou et, très certainement, pendant mon baccalauréat en histoire, terminé en 1973 à l’Université Laval.

Il n’était donc pas surprenant que dès la fin de mes études universitaires je me sois initié au travail d’éditeur en collaborant, à temps partiel, pendant quelques années, à la composition typographique et à la mise en page d’un certain nombre d’ouvrages publiés par les Éditions du Boréal. En concomitance avec le métier que j’avais choisi, celui de conseiller et d’accompagner les organisations dans la gestion de leurs dossiers. Pendant mes 42 ans de pratique, mon savoir-faire dans le domaine de l’édition m’a aussi servi dans la production de rapports d’analyse, de matériel de formation et de guides de toutes sortes, de publication d’ouvrages spécialisés et de création de blogues et de pages Web.

Écrivain

Ma première œuvre de fiction complète remonte à décembre 2009. Le 200e billet que je publiais sur mon blogue professionnel et que j’avais intitulé Une offre difficile à refuser, dans les circonstances…

J’ai mûri, pendant plusieurs années, le projet d’un premier roman dans lequel je mettrais à profit mes connaissances du monde des archives. En créant un personnage original, un détective archiviste qui consacre ses enquêtes à la recherche de documents disparus ou perdus. Une réalité dans ce milieu culturel où la valeur marchande, historique, politique… de certaines pièces documentaires a contribué et contribue parfois même encore, comme c’est le cas dans le domaine des arts, à des vols planifiés d’éléments du patrimoine personnel ou collectif qu’on finit par retrouver dans des lieux insolites.

Le polar Zébrures écarlates, la première enquête du détective archiviste Ives d’Arch, a été écrit d’un trait, sans plan de rédaction, en 2013-2014. Alors que j’avais imaginé l’aptonyme du héros au milieu des années 90 dans des ébauches de texte manuscrit retrouvées dans mes archives personnelles. Un récit arrimé à la grande et à la petite histoire du Québec et de la Catalogne, formation initiale d’historien oblige. Une œuvre littéraire, comme j’aime en lire, avec tous les éléments descriptifs requis pour faire voyager le lecteur et asseoir la crédibilité de la narration.

En attendant la suite des aventures de ce personnage hors du commun, je travaille actuellement sur un deuxième roman mettant en scène de nouveaux personnages. L’histoire d’un tueur en série obsédé par le temps qui sévit à Québec, en 2014. Au gré des jours, j’accumule une grande quantité d’informations qui devraient me servir dans des projets futurs.

Auteur et éditeur d’ouvrages techniques en gestion documentaire

Depuis le mois de septembre, je travaille avec une dizaine de coauteurs européens et africains à l’adaptation d’autant de versions, et dans certain cas, à la traduction, de la version 2016 du manuel que j’ai écrit et édité, et qui porte sur La gestion intégrée des documents d’activité. Ces différentes versions électroniques devraient être diffusées par les Éditions Michel Roberge au cours de l’année 2017.


Aucun commentaire: